PHASE FINALE -MOSCOU
2004      
Mercredi 24 au dimanche 28 novembre
© FFT - L'équipe de Russie célèbre sa première Fed Cup.

Une première depuis 1999
La dernière fois que la France a disputé un double décisif à 2-2, c'était en 1999 contre la... Russie. Au premier tour, les Françaises s'étaient inclinées 3/2 à Moscou.



Journal du dimanche 28 novembre


Dimanche : le double décisif

Dimanche : les deux premiers simples

Samedi : les deux premiers simples

Vendredi : le tirage au sort de la finale

Jeudi : la qualification de la France pour la finale

Mercredi : les victoires de Golovin et Dechy en images


France 2 Russie 3


1
La Russie a donc remporté sa première Fed Cup, après s'être inclinée quatre fois en finale. C'était la douzième fois qu'une finale se décidait au double décisif. Par ailleurs, Shamil Tarpischev est le troisième capitaine à remporter la Fed Cup et la Coupe Davis, après... Yannick Noah et Guy Forget.


"Je vais réfléchir et en parler d'abord avec elles..."
propos signés
Guy Forget, qui a laissé entendre qu'il pourrait peut-être abandonner son poste de capitaine de Fed Cup l'an prochain, même si la performance des "Bleues" à Moscou lui donne envie de poursuivre l'aventure (lire l'interview de Guy Forget).


Le double de regrets
(19h05) -
Complètement fou... Le double décisif pour l'attribution de la Fed Cup a tourné à l'avantage des Russes Anastasia Myskina et Vera Zvonareva, 7/6, 7/5 en 2h13. Mais Marion Bartoli et Emilie Loit vont sûrement nourrir d'immenses regrets. Elles ont en effet laissé passer une multitude d'occasions dans un match plein de rebondissements. Les Françaises ont notamment laissé filer quatre balles de premier set... Lire

Ecouter Guy Forget, Emilie Loit et Marion Bartoli

Tati égalise !
(16h05) -
Le suspense n'est pas terminé : l'équipe de France peut toujours conserver son trophée ! Tatiana Golovin a en effet remis les deux équipes à égalité, 2-2, grâce à un superbe succès face à Svetlana Kuznetsova (6/4, 6/1 en 1h19). La n°5 mondiale a certes commis beaucoup de fautes, mais "Tati" a fait preuve d'un culot et d'une assurance formidables pour réussir la plus belle "perf" de sa carrière. A 16 ans ! Lire

Ecouter Tatiana Golovin

Dechy débordée
(14h15) -
Loin de son niveau affiché la veille, Nathalie Dechy a été logiquement débordée par Anastasia Myskina (6/3, 6/4 en 1h04). La n°1 russe n'a pas eu à forcer son talent, tant la Française a paru hésitante. La gagnante de Roland-Garros a donc placé son équipe en tête. Tatiana Golovin est dos au mur, elle doit s'imposer face à Svetlana Kuznetsova pour entretenir l'espoir. Lire

Ecouter Nathalie Dechy


Guy Forget : "La logique a été respectée"
Lire l'interview

Marion Bartoli : "C'est dur à accepter"
Lire l'interview

Emilie Loit : "C'est triste"
Lire l'interview

Nathalie Dechy : "Du mal à me déplacer"
Lire l'interview

Tatiana Golovin : "Merci à tous les supporters"
Lire l'interview


Mobilisation générale
Si pour les demi-finales, programmées mercredi et jeudi, les Moscovites ont boudé la Fed Cup, en revanche, pour la finale, opposant la Russie à la France, le public s’est mobilisé. Hier, on comptait environ 2 500 spectateurs. Aujourd’hui, ils étaient plus de 3500.

Avec les compliments de Boris
Après sa victoire face à Nathalie Dechy dans le 3e simple, Anastasia Myskina a reçu sur le bord du court la visite de Boris Eltsine, l’ex-président de la Fédération Russe.

A capella
Avant le match opposant Nathalie Dechy à Anastasia Myskina, la vingtaine de supporters français qui ont fait le déplacement a entamé une Marseillaise à capella. Le public russe a applaudi la très belle interprétation.